• Fillé à l'aube du XXI° siècle

    Fillé à l'aube du XXI° siècle

  •  

     

    FILLÉ A L'AUBE DU XXI° SIÈCLE

    En Juin 2006, Inauguration de l'agrandissement de l'école et du local de garderie péri-scolaire.

     

     

     

    Cérémonie d'inauguration : à gauche : M. François FILLON, à l'époque sénateur de la Sarthe, au centre, son prédécesseur, M. Jacques CHAUMONT, puis à droite : M. Gérard CHOISNET, Maire de Fillé et M. Philippe GIRARDOT, Président de la Communauté de Communes, entourés par les enfants de l'école. 

    En 2001 = Nouveaux horaires à l'agence postale : En 2006

    L'agence postale communale bénéficie de nouveaux horaires. Ils prennent mieux en compte les besoins des habitants. Le maire, Gérard Choisnet, se félicite de ce bon partenariat.

    Le trafic de la Poste est en augmentation à Fillé, + 7,44 % alors que la moyenne du secteur connaît une évolution plus réduite, + 1,84 %. La direction départementale de la Poste a choisit d'accompagner ce bon résultat en améliorant le service offert aux usagers.

    A compter du 3 septembre, l'agence postale ouvre ses portes les lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9 h à 12 h et de 15 h à 18 h ; le samedi de 9 h à 12 h. Le guichet est fermé le mercredi. « Notre partenariat a débuté en 1994, avec la création d'une agence postale, j'ai toujours pensé qu'il était important pour une commune de disposer d'un bon service public, c'est le cas ici », précise Gérard Choisnet.

    (extrait O.F. 4.9.2001)

    Le guichet de l'agence postale sera ouvert plus tard le soir.

    16 novembre 2002 : Remise des insignes d’Officier des Arts et des Lettres à Alain Passard par François Fillon, alors ministre des Affaires sociales en la Mairie de Fillé.

    e soir François Fillon, ministre des Affaires sociales a remis, le samedi 16 Novembre 2002, en la Mairie de Fillé-sur-sarthe, les insignes d'officier d'Arts et des Lettes à Alain Passard, chef du restaurant l'Arpège à Paris et ce, en présence, bien entendu, du Maire de Fillé Gérard Choisnet et de quelques invités.

    Alain Passard avait annoncé qu'il donnait la priorité sur sa carte aux légumes et c'est à Fillé qu'il a acquis deux hectares (dans le domaine du Gros Chesnay) pour y cultiver le potager qui alimente son restaurant prisien. Des herbes, des fruits rouges et un verger sont au programme des prochains mois.

     

    Avant la cérémonie du mariage, devant le moulin de Fillé.

     

    La compagnie du Regard poursuit son périple dans la Vallée de la Sarthe. Dimanche à Fillé, le spectacle a pris un tour inattendu, avec la célébration symbolique du mariage de deux membres de la famille Ginkgo. Le maire Gérard Choisnet s'est prêté avec humour à cette cérémonie.

    « Fillé-sur-Sarthe devient aujourd'hui le Las Vegas sarthois du mariage ! » C'est par ces mots que Gérard Choisnet a débuté la cérémonie. « Deux membres de la troupe m'ont contacté dans la matinée de dimanche. Ils souhaitaient que j'organise une cérémonie de mariage avant le concert donné par l'Open Jazz Band, j'ai bien évidemment accepté. » Aussi, la parade musicale qui est partie de l'église, pour se rendre au moulin, était conduite par le couple endimanché. On pouvait entendre des « Vive les mariés ! » lancés par les villageois. La cérémonie s'est déroulée dans les jardins du moulin communal, « sous l'arbre de la fécondité ». Après avoir prononcé le traditionnel oui, les mariés se sont embrassés avec fougue devant un public heureux. L'Open Jazz Band pouvait débuter son concert. Après le repas pris en commun, les spectateurs ont pu participer au spectacle interactif intitulé La croisière de la famille Ginkgo. Le périple se terminera à Roézé-sur-Sarthe, ce mardi, à la Guinguette du Camping.

    (extrait O.F. 12/8/2003).

     

     Entre Sarthe et Loir : le syndicat est dissous et le conseil ratifie cette dissolution ainsi que la répartition de l'actif et du passif. (dernier Président : Gérard Choisnet).

     

     

     

     

     

    Lors de la traditionnelle cérémonie de présentation des voeux, Gérard Choisnet a fait le point sur l'année écoulée et sur les projets pour 2004. La commune poursuit sont développement à un rythme soutenu, elle compte aujourd'hui 1 433 habitants, soit 30 % de plus qu'en 1999.

    Le lotissement du Clos des Fontaines, route du Bur, est bien avancé, plus de 20 maisons sont d'ores et déjà habitées ou près de l'être. Celui du Perroquet 1 est pratiquement achevé. « Pour le lotissement du Bourdigale, nous en sommes à la finition des voiries. Il n'y a plus aujourd'hui de terrains constructibles, il nous reste seulement une dizaine de parcelles le long de la rue de la Libération et 5, rue de la Bourdigale. Nous comptons désormais 1 433 habitants, soit + 30 % depuis 1999 » précise le maire. La commune s'est attachée en 2003 à accueillir l'ADSL (internet à haut débit) et à favoriser les communications téléphoniques mobiles. Un pylône SFR sera prochainement installé à cet effet sur la zone artisanale. En matière d'enfouissement de réseaux, il reste à programmer la rue de la Libération. La commune a également procédé à plusieurs acquisitions foncières : un terrain à côté de la mairie pour un aménagement futur et la dernière maisonnette au bord de l'eau. Cette dernière opération, qui a débuté en 1990, offre aujourd'hui à la commune une maîtrise totale du foncier de ce secteur. « Pour accompagner la mutation de notre commune, il faut prévoir des investissements dans les équipements nouveaux. L'extension de l'école sera le grand chantier de cette année. Il s'agit d'une opération de 610 000 €, avec 229 000 € de subventions et de retour de TVA. La construction des nouveaux bâtiments nous permettra de récupérer le local dit de «La Moufette». Nous souhaitons y développer un projet pour la petite enfance, afin de répondre au manque d'assistantes maternelles » ajoute Gérard Choisnet.

    L'extension du groupe scolaire sera le grand chantier de l'année 2004.

    (extrait O.F. 9/1/2004).

     

     

    L'extension du groupe scolaire sera sans conteste le grand projet de l'année 2004. Les travaux ont débuté le 15 décembre dernier. Ils devraient s'achever dans le courant de l'été.

    L'extension du groupe scolaire est un projet important. L'équipe municipale a décidé de construire deux nouvelles classes, une salle informatique, une salle de repos, qui servira également à l'accueil périscolaire, de nouveaux sanitaires, des locaux de rangement, et un nouveau préau. Cette extension permettra par ailleurs de rendre à la salle de motricité (100 m2) sa destination initiale. Les locaux de La Moufette seront également à nouveau disponibles. Les travaux doivent se terminer pour la fin juillet. Le nouveau groupe scolaire devrait être ainsi opérationnel pour la rentrée de septembre 2004. « La dalle de béton va être coulée prochainement. Le plombier et l'électricien viennent de passer les réseaux », précise le maire, Gérard Choisnet. Le projet a été confié à M. Geffroy, architecte manceau, qui avait déjà réalisé la première construction. L'opération s'élève à 600 000 €, dont un peu plus de la moitié reviendra à la charge de la commune. « Nous avons obtenu 141 000 € de dotation de l'État, 12 000 € de dotation parlementaire, et nous espérons un coup de pouce de la Caisse d'allocation familiales. Nous aurons également 100 000 € de retour de TVA ».

    L'extension du groupe scolaire représente un investissement de 600 000 €.

    (extrait O.F. 20/01/2004)

     

    En 2006 = Inauguration de trois nouvelles classes scolaires :

     

     

    François Fillon, sénateur de la Sarthe, Marc Joulaud, député, Gérard Saudubray, conseiller général, M. Rouannet, inspecteur d'Académie et Gérard Choisnet, maire de la commune ont inauguré vendredi en fin d'après-midi l'extension du groupe scolaire. L'école qui accueille aujourd'hui près de 160 élèves, dispose de trois nouvelles classes, une salle informatique, une tisanerie, un nouveau bloc sanitaire, des vestiaires, des locaux pour la garderie périscolaire et un espace de rangement.

    M. Geffroy, architecte, a de nouveau réalisé cette opération qui s'élève à 600 000 € dont 150 000 € de subvention de l'État, 16 000 € de dotation parlementaire et 12 000 € de la caisse d'allocation familiales. « Cette inauguration est le témoignage de la vitalité de la commune. En entrant dans l'école on mesure toute de suite l'investissement de l'équipe enseignante et le travail pédagogique réalisé », indique l'ancien ministre de l'Education nationale, François Fillon. « L'école actuelle a été construite en 1992, depuis notre village a beaucoup évolué puisque nous comptons un peu plus de 1 500 habitants. Nous n'avions plus assez de place pour permettre une bonne scolarisation de tous les enfants, » ajoute le maire, Gérard Choisnet.

    Gérard Choisnet, François Fillon, Marc Joulaud, Gérard Saububray et Jean-Claude Rouannet ont participé à cet événement;

    (extrait O.F. 26.6.2006)

     

    En Novembre 2006 :  CINQUANTIÊME ANNIVERSAIRE DE LA CONSÉCRATION DE L'ÉGLISE

     

     

    De gauche à droite, Gérard Choisnet, maire, le curé Maurice Baron et le doyen Renaud Laby.

    Le 7 août 1944, les troupes américaines entrent dans la commune. Une présence allemande est suspectée dans le clocher de l'église, un tir de canon est effectué, une grande partie de l'édifice est alors détruite. Une souscription va être lancée auprès des paroissiens pour compléter le projet de restauration. Le curé Maurice Baron a une idée spectaculaire, il se propose de traverser la Sarthe qui serpente dans le village en marchant debout sur un fil. Ce sera fait en 1957, une photo en témoigne. Le curé Baron est en soutane, le public est nombreux, il s'en rappelle en encore !

    Le week-end dernier, la communauté chrétienne de la paroisse, qui rassemble les communes de Spay, Guécélard et Fillé, s'est rassemblée pour se souvenir du cinquantième anniversaire de la consécration de l'église. Une messe, présidée par le vicaire général Jean Brégeon et concélébrée par le doyen Renaud Laby, a permis de marquer l'événement.

    A l'issue de la cérémonie les participants ont pu découvrir une exposition sur l'histoire de l'église locale, des dessins réalisés par les enfants de l'école Saint-Charles. L'équipe paroissiale a, par ailleurs, projeté un film retraçant les différentes périodes de l'édifice.

     (extrait O.F. 16/11/2006).

     

     

    Samedi matin, armée de râteaux, perches, fourches, etc., l'association Chasseurs, de gibier d'eau de la Sarthe (CGEA), était dès 9 h au port d'Arnage, sous la houlette d'Alain Lalande, Arnageois, coordinateur de l'opération et Michel Rak, président.

    « Le but, explique Alain Lalande, est de ramasser tous les déchets flottants non biodégradables. Nous laissons le bois, par exemple. On y trouve beaucoup de sacs plastiques, des canettes en verre, des bouteilles plastiques, des fauteuils de jardin... Nous en ramassons généralement plusieurs dizaines de sacs plastiques. Et, c'est le maire de Fillé Gérard Choisnet qui réceptionne ces sacs ».

    Le groupe s'est scindé en deux, certains sont partis du port, ralliant Spay, d'autres de Fillé-sur-Sarthe jusqu'à la Beunêche, soit 15 km. « À notre demande, cette zone jusqu'à Fillé est en réserve non chassée depuis les dernières adjudications, explique Michel Rak. C'est une zone assez urbanisée et nous avons fait un compromis avec les riverains. La zone Fillé La Suze est chassable ».

    L'association, créée en 1989 a pour but initial de « regrouper les chasseurs du département afin de maintenir les traditions existantes et de lutter contre les exploitations abusives de la Chasse sur le domaine public fluvial », explique le président.

    L'association gère la chasse au gibier d'eau sur une distance de 130 km, (dix lots sur le Loir et sept sur la en Sarthe). Elle regroupe 180 chasseurs. C'est la plus importante association de chasse dans le département. « Il y a quelques années, nous avons réussi à faire participer des classes d'école primaire, mais en raison les problèmes de sécurité, ça n'est plus possible ».

    « Nous organisons depuis plus de 12 ans, une sortie nettoyage de printemps ». C'était la deuxième fois à Arnage.

     

     

    Du port d'Arnage à Fillé-sur-Sarthe, la pêche a une fois encore été bonne pour les chasseurs de « gibier d'eau ». Sur une quinzaine de kilomètres, ils ont retiré de la rivière : deux extincteurs, deux fauteuils plastique, au moins douze cubitainers de vin, un pare-chocs de voiture, deux sacs de bouteilles plastiques, de la ferraille, du plastique et divers objets issus de l'alimentaire.

    Gérard Choisnet de Fillé-sur-Sarthe a proposé de réceptionner tous les détritus.

    Les détritus de tous genres ont été une nouvelle fois sortis de la rivière par les chasseurs de gibier d'eau.

    (extrait O.F. 27.4.2007)

     Le maire Gérard Choisnet a fait part d'un projet sur la commune, lors de la cérémonie des voeux mardi. « 2008, devrait être le départ du développement économique de notre village. Un projet très prometteur est actuellement à l'étude. Notre village a été choisi pour accueillir une résidence services pour les seniors avec une centaine d'appartements. Il sera nécessaire pour cela de construire un bâtiment de 5 000 m2 à l'emplacement des anciennes carrières du Maine. »

    Gérard Choisnet est satisfait de l'aménagement du site du moulin. L'opération menée par la communauté de communes du Val de Sarthe permettra l'ouverture d'un centre de loisirs fluvial avec une guinguette. Il s'est aussi félicité de la progression démographique de la commune. Elle compte désormais 1 548 habitants. L'année 2007 a été marquée par les travaux d'enfouissement des réseaux et de l'éclairage public de la rue de la Libération. Il restera à procéder à la réfection de la voirie.

     (extrait O.F. 161.2008)

     

     

     

    Le centre de loisirs fluvial de MoulinS'Art est devenu un pôle de référence pour les visites pédagogiques des écoles, collèges et lycées. Ainsi, cette année, plus de 800 élèves vont être accueillis sur place. À cela s'ajouteront les nombreux centres aérés qui ont prévu de visiter les lieux.

    Il faut reconnaître que le site ne manque pas d'atouts. Il y a d'abord le moulin, en état de marche, qui produit et vend de la farine. Et puis le four à pain qui permet d'organiser des ateliers. La base nautique offre quant à elle la possibilité de découvrir la Sarthe ou le canal, avec des barques électriques ou des canoës. L'espace est vaste. On peut s'y promener, y jouer, y pêcher.

    Enfin le centre d'art contemporain, avec ses résidences d'articles qui créent et exposent sur place, ou interviennent en direction des écoles et des centres de loisirs.

     

     (archives O.F. 02.05.2009).

     

     

    28 Juin 2008, inauguration de la rénovation du moulin qui porte désormais le nom de "Moulin CYPRIEN" et du site de l'Ile de MoulinS'Art en présence de Messieurs JOULAUD, député, HOUSSIN, sous-préfet de la Flèche, SAUDUBRAY, ancien conseiller général , Madame ALBAGLI, vice-présidente du Pays "Val de Sarthe" et Monsieur GIRARDOT, ancien Président de la CDC et bien sûr Monsieur CHOISNET, porteur du projet du site de l'île de MoulinS'Art.

     

    Depuis 2008, c'est devenu une constante : tout est commencé, rien de fini : exemples : la rénovation de la Mairie côté rue du Passeur.

     

    Pour la RENTRÉE DES CLASSES 2016/17, il n'est pas prévu de suppression de classe à l'école de Fillé pour la bonne raison qu'il y en a eu déjà une la rentrée dernière.

       

    MoulinS'Art fait l'objet d'un article dans O.F. du 28.03.2017


    MoulinS'Art fait l'objet d'un article dans O.F. du 28.03.2017

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique